Actus, Innovation RH

Le Lab RH, management et apprenance de l’Agirc-Arrco : innover pour être plus performant

08 juillet 2022

Lors de sa réorganisation en juillet 2021, la branche professionnelle a mis en place une nouvelle entité : le Lab RH, management et apprenance. Alors que des transformations lourdes s’opèrent et que nos organisations doivent faire face à des enjeux majeurs notamment liés aux évolutions sociétales et au développement du digital, le Lab est l’une des réponses. Focus sur une démarche et une offre de services indispensables aux collaborateurs, aux managers et aux acteurs RH.

La retraite complémentaire s’outille pour innover et proposer un service moderne et performant à ses assurés. C’est tout l’enjeu du virage numérique qui permet d’aller au-delà de l’industrialisation des processus et de répondre aux besoins individualisés des usagers. En 2018, la fédération Agirc-Arrco a créé Le Lab pour réfléchir à la relation client de demain, en y associant les assurés. Par ailleurs, les groupes de protection sociale ont lancé, sur le périmètre concurrentiel, des espaces novateurs pour poursuivre le développement de leurs outils.
Or, cette innovation au service des usagers ne saurait suffire à relever les défis de la retraite complémentaire. Elle doit s’accompagner d’initiatives et de démarches qui embarquent les processus de ressources humaines combinant performance et accompagnement des collaborateurs et des managers. En parallèle, de nombreuses actions ont été déployées par la branche retraite et prévoyance pour développer notre capacité à réfléchir autrement : passeport digital, communautés apprenantes, digitalisation de la formation, hackathon managérial… Le Lab RH est né de la nécessité d’agréger toutes ces initiatives lancées de manière éparse autour de la démarche apprenante.

La créativité au service de la compétitivité
Sous la responsabilité de Valérie Duran, le Lab RH est l’incarnation de son parcours de formation et de ses propres convictions. Formatrice, responsable pédagogique puis coach certifiée, elle croit profondément au test and learn, en la force du collectif pour créer de nouveaux savoirs et à la créativité inhérente à tout être humain. « Deux faits importants se sont télescopés avec la crise sanitaire, relève-t-elle. D’une part, les interrogations sur nos pratiques managériales se sont accélérées. D’autre part, le confinement nous a fait prendre conscience de notre besoin de liberté. Le Lab est un espace pour laisser éclore sa créativité et la mettre au service de ses pratiques professionnelles. »
Le Lab RH est avant tout un laboratoire d’idéation et d’innovation dont l’objectif est d’inventer et de tester de nouvelles pratiques, de nouveaux outils et de nouveaux processus. La recherche et l’expérimentation sont donc largement favorisées afin de capitaliser sur les expériences de chacun et accompagner les mutations du travail et l’évolution des pratiques managériales tout en proposant un cadre. Mais que l’on ne s’y trompe pas, la finalité est claire : il s’agit d’être plus compétitif. « Ce que je propose comme service, c’est de créer du lien entre des personnes qui doivent travailler ensemble pour être plus efficaces, insiste Valérie Duran. Avec les outils d’intelligence collective, il s’agit de permettre à l’entreprise d’être plus performante en misant sur l’humain pour créer de la valeur ajoutée et des services utiles à nos bénéficiaires. »
« Nous sommes un lieu de partage, d’apprenance, d’expérimentation et d’acculturation, confirme Claude Isidore, directeur de projet au Lab RH. Et cet espace est là pour nous faire grandir. »
« Le Lab RH s’articule autour de deux autres axes, souligne Florence Thérond, directrice de projets au sein du Lab. Notre souhait est à la fois de mobiliser et entraîner les acteurs de la branche professionnelle autour des transformations RH et de développer l’esprit d’innovation. »

Une offre de services différenciante
L’offre de services du Lab ne cesse de se développer. Réseaux de facilitateurs communautaires pour accompagner les nouvelles pratiques, démarches de recherche-action, conférences sur les mutations du travail, coaching individuel et collectif, création de communautés de pairs, ateliers de codéveloppement, cercles managériaux… Ces dispositifs visant à faciliter la résolution de problèmes complexes et communautaires permettent d’accompagner les changements organisationnels et culturels par des démarches collectives, expérimentales et créatives.
« La fertilisation et la professionnalisation de ces initiatives ont créé un changement culturel en parallèle d’un changement d’esprit », se réjouit Valérie Duran. Des atouts précieux pour être au rendez-vous de notre avenir.

PARTAGER :