L’Enquête formation menée par l’Observatoire des métiers et des qualifications permet d’identifier cinq priorités en matière de formation professionnelle.  Le soutien de la force commerciale est l’une de ces priorités.

Malgré un contexte sanitaire complexe, peu propice au développement de nouveaux marchés, les groupes de protection sociale continuent de soutenir le développement de leur force commerciale pour fidéliser leur clientèle et proposer de nouvelles offres de services.
Le domaine commercial et marketing représente 11 % des heures de formation de la branche en 2020. Les formations liées aux techniques de vente (démarche commerciale, vente à distance, animation commerciale, prise de rendez-vous, négociation, fidélisation…) représentent 26 % des heures de formation.

23 % des heures ont été consacrées aux formations diplômantes ou certifiantes (négociation et relation client, management des unités commerciales, digital, marketing…).

L’appropriation des nouveaux CRM ainsi que les applicatifs informatiques représentent 9 % des heures.

8 % des heures de formation ont été consacrées aux formations réglementaires (Loi Pacte, DDA, actualité juridique et sociale…). Les produits/services représentent 10 % des heures de formation (prévoyance, santé, épargne…).

Enfin, les formations parcours métiers (parcours commercial, réseau collectif et individuel, parcours VAD…) et nouveaux embauchés représentent 8 % du volume total.

Le développement des softs skills est également abordé au travers de formations comme l’éloquence, la gestion des émotions ou encore la posture relationnelle.

 * Article publié dans l’Enquête Formation 2021

PARTAGER :