Au sein des groupes de protection sociale, le métier de comptable est composé de différents emplois auxquels sont dévolues des missions qui impliquent des connaissances et des savoir-faire qui dépassent largement la simple production de chiffres !
Ils sont répartis de la manière suivante :

Le comptable à hauteur de 64 %
Il vérifie l’enregistrement des données commerciales ou financières afin d’établir le compte d’exploitation nécessaire à la bonne gestion de l’entreprise. À ce titre, il a pour mission de satisfaire aux obligations comptables, fiscales, sociales, juridiques et administratives de l’entreprise.

Le référent comptable à hauteur de 14 %
Il garantit une production comptable de qualité sur son portefeuille d’activité et/ou son périmètre en contribuant à la réussite de la clôture des comptes. Il contrôle les enregistrements comptables et coordonne le traitement des anomalies en proposant des méthodes de résolution. Participant aux contrôles de qualité comptable, il effectue par ailleurs des travaux de suivi d’indicateurs de qualité comptable.

L’analyste comptable à hauteur de 11 %
Il supervise l’ensemble des opérations de comptabilité analytique de l’entreprise. Il contribue ainsi à fournir et compiler l’ensemble des informations nécessaires à l’analyste financier. Il vérifie les documents et données relatifs à son secteur d’activité et élabore et utilise des tableaux de bord, permettant ainsi d’opérer des analyses et projections comptables et financières.

Le chef comptable ou responsable comptable à hauteur de 6 %
Gestion de la trésorerie, suivi des comptes mensuels et des besoins en fonds de roulement, réalisation de prévisions budgétaires, ou encore calcul des provisions de fin d’exercice, le chef comptable supervise son équipe dans ses tâches de comptabilité générale, auxiliaire et analytique, Il travaille avec les équipes opérationnelles, et contribue à l’analyse des activités de l’entreprise et les traduit en schémas comptables opérationnels.

L’assistant comptable à hauteur de 5 %
Il assume, au quotidien, l’enregistrement des pièces comptables, en assure la numérotation, le classement et l’archivage. Son rôle est essentiel dans la production des états comptables car il est garant de la qualité de la saisie des pièces.

# Retrouvez l’intégralité de l’étude

PARTAGER :