Dans le cadre de l’événement Une Saison avec la Sécu, l’Agirc-Arrco a développé un site internet sur la thématique des jeunes et déjà aidants : jeda.fr. Il a vocation à sensibiliser les jeunes et leur entourage aux conséquences physiques et émotionnelles liées au statut de jeune aidant, ainsi qu’aux dispositifs de soutien possibles. Le site développé en collaboration avec plusieurs acteurs spécialisés est également un outil formateur pour les enseignants.

Aider les jeunes aidants à mieux se faire entendre et se faire accompagner
On évalue entre 700 0001 et un million le nombre de jeunes aidants en France âgé de moins de 30 ans, dont 21 %2 se déclarent unique accompagnant d’une personne aidée. Leur rôle est multiple. Au quotidien, ils assurent un soutien moral, surveillent, aident aux courses, au ménage, aux déplacements mais aussi apportent une aide administrative. Malgré leur âge, ils peuvent être amenés à assurer des soins médicaux, gérer les soins intimes, ou encore l’habillement de leur proche. Dans d’autres cas, ils peuvent fournir également un soutien financier, soit en travaillant, soit en gérant le budget de la personne aidée. Un jeune aidant a en moyenne 16,9 ans, lorsqu’il commence à endosser ce rôle3.
Pour faciliter l’accès des jeunes à l’information sur ce sujet et accompagner ceux qui sont concernés dans leur parcours d’aidants, le régime Agirc-Arrco a souhaité initier le lancement d’un premier site Internet sur cette problématique. « Parce que les jeunes sont hyperconnectés et naviguent facilement sur Internet dès le collège, l’idée d’un portail dédié, construit et rédigé pour eux s’est imposée. Ils peuvent le consulter sur ordinateur ou smartphone », commente Sophie de Rancourt, responsable de la mission partenariats et relations écoles au sein de l’Agirc-Arrco.
Le site Internet Jeda.fr facilite l’identification en tant qu’aidant. « Mettre des mots sur ce que l’on vit, comprendre qu’on n’est pas seul dans cette situation et qu’on peut être accompagné pour cela, est salvateur pour des jeunes dont la charge mentale, émotionnelle et physique peut être importante. A cet égard, le témoignage audio de Sabrina, une lycéenne de 17 ans qui aide au quotidien ses parents atteints de surdité est significatif de la maturité des jeunes aidants », précise Sophie de Rancourt. Le site réunit les soutiens et aides accessibles dans l’immédiat auprès des associations et institutions partenaires.

Un support pédagogique pour l’entourage et l’équipe enseignante
Le site Jeda.fr se veut également un outil de sensibilisation pour l’entourage et le corps enseignants. L’objectif est de les aider à repérer les indicateurs de situations à risque, de leur permettre d’apporter une réponse adaptée avant que la situation de l’élève ne se dégrade. Un espace dédié à l’équipe éducative propose un contenu adapté et des informations pour aller plus loin, avec un point fort : des listes de questions pour aider au repérage et un classement des signaux d’alerte en trois niveaux.

L’Agirc-Arrco confirme son engagement dans l’aide aux aidants, de tout âge
L’Agirc-Arrco a fait de l’amélioration de l’information aux aidants une priorité de ses orientations d’action sociale. D’abord à l’initiative d’un guide pour les aidants salariés, le régime a développé avec le groupe de protection sociale Klesia, MaBoussoleaidants, le premier site internet référençant l’ensemble des acteurs et aides de proximité proposées aux aidants sur l’ensemble du territoire : un projet d’envergure qui répertorie depuis son lancement début 2021 plus de 70 000 prestations. « Le site Jeda.fr s’inscrit dans notre parcours d’aide aux aidants, indique Frédérique Decherf, directrice de l’Action sociale Agirc-Arrco. Les jeunes sont, pour nous, également de formidables relais auprès de leurs proches aidés et aidants des prestations mises à disposition par les caisses de retraite complémentaire Agirc-Arrco et qu’ils retrouveront sur le site Jeda.fr ».

Pour développer le site internet Jeda.fr, les équipes de l’Agirc-Arrco se sont entourés d’experts du sujet : des associations spécialisées dans l’accompagnement des jeunes aidants (JADE, collectif Je t’aide), des groupes de protection sociale (Apicil, Klesia), de l’équipe de Ma boussole aidants ainsi que d’autres intervenants issus de l’Ocirp, de l’institut de psychologie de l’Université de Paris.

1 Adocare de 2021
2 Enquête Ipsos pour Novartis : « Qui sont les jeunes aidants » à partir d’un panel de 501 jeunes aidants anciens et actuels – 2017
3 Idem

PARTAGER :