Actus, Études

L’art de sublimer les chiffres dans la branche retraite complémentaire et prévoyance

25 novembre 2021

Mesurer, analyser, décrypter pour mieux comprendre. À la demande des partenaires sociaux, l’Observatoire des métiers et des qualifications (OMQ) de la branche retraite complémentaire et prévoyance s’est engagé dans la réalisation d’une étude prospective sur l’évolution des métiers de la comptabilité : Métiers de la comptabilité, l’art de sublimer les chiffres.

Alors que l’ensemble de la société française est confronté à une transformation digitale massive, il était urgent de comprendre et de mesurer l’impact de cette digitalisation sur la fonction comptable.
Mais, derrière ce terme générique, il fallait cerner les nuances. En effet, les métiers de comptables n’ont rien de monolithique.
Et cette terminologie neutre dissimule un large éventail d’emplois, de profils, d’êtres humains qui doivent au quotidien assurer leurs missions pour contribuer à la stabilité et au bon développement de l’activité des entreprises.

Une philosophie de l’étude qui fait la différence
Au-delà du constat, il fallait décrypter et analyser les éléments de transformation qui affectent le plus les métiers de la comptabilité et, par voie de conséquence, les comptables eux-mêmes dans leur grande diversité.
Pour y parvenir, l’OMQ a établi une méthodologie dynamique. D’abord, réaliser une cartographie des facteurs de transformation avec un focus sur la transformation digitale. Ensuite, structurer une analyse des évolutions des métiers en termes d’activités et de compétences. Enfin, proposer un recensement des bonnes pratiques RH (formation, accompagnement…) au sein de la branche et au-delà, pour pouvoir accompagner durablement les comptables et faire en sorte que l’ensemble des défis techniques, organisationnels et humains puissent être relevés comme des opportunités.
Opportunités de développement et d’épanouissement personnel, opportunités d’émergence de nouvelles compétences informatiques, comptables, mais aussi comportementales.

Car, le principal enseignement qui découle de ce travail d’enquête, d’écoute, et d’échange avec les acteurs de la branche (fédération Agirc-Arrco et groupes de protection sociale), c’est la place centrale que le facteur humain joue dans la transformation des métiers de la comptabilité.
Plus ils se digitalisent, plus ils s’automatisent, plus les missions des comptables gagnent en valeur, en criticité.
Mais ces transformations amènent également à développer de nouvelles compétences, à s’ouvrir sur l’ensemble des métiers, à s’inscrire dans une dimension transverse et à attirer de nouveaux talents.
Les métiers de la comptabilité sont fortement challengés par le digital, mais loin de disparaître, ils mutent, s’adaptent et s’enrichissent…

# Lire l’étude complète sur les métiers de la comptabilité

PARTAGER :