Actus, Études

Les soft skills au cœur de l’effort de formation de la branche retraite complémentaire et prévoyance

16 septembre 2021

L’Enquête formation de la branche retraite complémentaire et prévoyance passe au crible les données formation et a dégagé 5 axes majeurs. Zoom sur l’avant-dernier : les soft skills.

Les soft skills ou compétences comportementales sont les qualités humaines qui facilitent l’autonomie, la créativité ou le relationnel. Si le domaine du développement personnel est en pleine évolution depuis 2018, il est à noter que les formations pour développer les compétences comportementales se retrouvent dans de nombreux autres domaines de formation.
En excluant les formations diplômantes ou certifiantes, on constate que les 19 % des heures de formation sont consacrés à la gestion de soi (assertivité, gestion des émotions et du stress…).
L’adaptation au changement représente également 19 % des heures du domaine (bien vivre le changement, se coacher, adopter le télétravail, agilité…) contre seulement 2% en 2018. 14% des heures sont consacrés au développement de l’efficacité professionnelle (améliorer sa mémoire, gestion du temps, esprit de synthèse…) et 12 % à la communication (prendre la parole en public, convaincre, storytelling, améliorer ses écrits…). Le reste des heures de formation est consacré à un ensemble de sujets tels que les langues, la préparation à la retraite, le développement du leadership, l’amélioration de la créativité….

La dernière étude de l’année 2021 de l’Observatoire des métiers et des qualifications portera précisément sur les soft skills, rendez-vous dans quelques semaines.

* Cet article est issu de l’Enquête formation

PARTAGER :