Actus, EDEC, La parole à

C’est la rentrée pour la DRH de la branche retraite et prévoyance

26 août 2021

Presque deux mois après leur réorganisation, les équipes de la DRH de la branche retraite et prévoyance sont dans les starting-blocks pour les quatre derniers mois de l’année. La feuille de route s’est affinée et les nombreux projets à mener s’annoncent structurants et ambitieux. Benoit Eymery, responsable des outils de branche en donne les grandes lignes.

A quoi ont ressemblé ces dernières semaines pour les collaborateurs de la DRH branche ?
Benoit Eymery : Malgré les vacances bien méritées de chacun, nous avons comme prévu travaillé ensemble à la définition de nos ambitions pour les années à venir. Trois enjeux structurent la DRH branche : la sécurisation des parcours professionnels, l’anticipation des évolutions des métiers et des compétences afférentes et la coopération, avec en filigrane l’innovation et l’engagement sociétale.
Au-delà de la conceptualisation de nos ambitions, nous avons également posé les jalons jusqu’à la fin de l’année.

Justement, quels sont les grands repères des mois qui viennent ?
BE : Les semaines qui arrivent vont être très denses et ce, sur tous les fronts. Pour être synthétique, on peut distinguer quatre types d’actions ou de projets arrivant à maturation et qui concernent les quatre pôles (cf. encadré) : le dialogue social, des événements variés, des publications et des outils de communication. Ce calendrier intense est le fruit de la mobilisation des équipes de la branche, mais aussi de la coopération avec les directions de l’Agirc-Arrco comme la direction de l’action sociale, la direction du produit retraite ou la direction de la communication et également d’une étroite collaboration avec les groupes de protection sociale.

Et concrètement, que va-t-il se passer ?
BE : L’agenda social est chargé : les négociations sur l’accord de la gestion des emplois et des parcours professionnels (GEPP) se poursuivent tandis que celles sur la qualité de vie au travail et l’égalité entre les femmes et les hommes vont débuter. En termes d’événements, un hackathon managérial se tiendra à Angoulême les 22 et 23 septembre à l’image de l’évènement qui s’est tenu sur Lyon en 2019. Deux conférences sont prévues en septembre avec en commun une nouvelle approche sur des domaines que nous connaissons : un regard différent sur les organisations avec Guillaume Ancel (directeur de la communication de l’Agirc-Arrco) le 28 septembre et une analyse philosophique sur la question éminemment importante des aidants le 30 septembre.
Nos nouveaux diplômés seront à l’honneur avec deux cérémonies : l’une réservée aux titulaires de la licence du Cnam et l’autre pour les collaborateurs ayant obtenu un CQP. Enfin, la politique jeunes débutera avec la nouvelle campagne des stages de 3e et notre participation à Une saison avec la Sécu.
Côté publications, métaphoriquement, on pourrait dire que les rotatives vont bien tourner. L’observatoire publiera ses traditionnels profils de branche et enquête formation. Mais ce sont surtout les deux études qui sont très attendues : la première est consacrée aux métiers de la comptabilité, la seconde aux softkills.

Terminons par les productions communication de la branche.
BE : En effet, de nombreux livrables sont attendus d’ici décembre. Dans le cadre de l’EDEC (Engagement développement et compétences), nous vous proposerons un jeu des 7 familles autour des notions clés de la certification (jeu décliné en livret également), ainsi qu’un podcast sur cette thématique. Certification toujours avec la parution de trois livrets sur les CQP de branche (CQP conseiller retraite, gestionnaire liquidation retraite et conseiller entreprise) et d’une série animée sur la démarche de certification.
Fin septembre, vous pourrez aussi découvrir une série vidéo pour mieux comprendre les missions du centre de formation et des expertises métiers et une plaquette sur notre politique jeunes.
Gageons que 2022 sera à l’image de la fin 2021 : innovante et engagée !

Depuis le 1er juillet 2021, la DRH branche est structurée en 4 pôles :

  • Frédéric Joly pilote le pôle prospective et mobilité regroupant les outils de branche : Observatoire des Métiers et des Qualification et la Bourse de l’Emploi
  • Sophie de Rancourt conduit le pôle orientation (développement de la politique intergénérationnelle) et le centre de certification
  • Philippe Damaso est en charge du pôle accompagnement et formation regroupant les outils de branche : accompagnement du changement et de la transformation et le centre de formation et des expertises métiers
  • Valérie Duran est à la manœuvre du pôle Lab’RH pour impulser une dynamique de coopération et d’innovation au sein de la branche.
PARTAGER :