Actus, Études

Renforcer les expertises métiers : un axe fort de la formation dans la branche retraite et prévoyance

17 août 2021

L’enquête formation publiée par l’Observatoire des métiers et des qualifications de la branche retraite et prévoyance analyse les données de l’Agirc-Arrco et des groupes de protection sociale sur l’année 2019. Cinq grands axes structurent l’effort de formation. Zoom sur le premier : renforcer les expertises métiers.
Le développement et le renforcement des expertises de nos métiers cœurs représentent 32% des heures de formation.

Pour le domaine de la retraite complémentaire, l’effort de formation a porté sur les parcours des nouveaux entrants et les parcours métiers (parcours des nouveaux liquidateurs, intégration nouvelles recrues, formation conseiller Cicas, parcours métier entreprises…) qui représentent 31 % des heures de formation. 21 % des heures de formation ont été consacrées à des sujets réglementaires (règlementations Agirc, Arrco, régime unifié, actualités règlementaires, allègements des cotisations…) et 20 % à des projets structurants tels que la DSN, le RNGD et autres répertoires nationaux, le RGCU. Les techniques métiers (instruire un dossier, lecture d’un compte, justifier des écarts auprès de l’entreprise…) ont représenté 16 % des formations.

29 % des heures de formation du domaine assurances de personnes ont porté sur nouveaux outils de gestion (Néo, Active Infinite, Migr’enciel…) et les services associés à la santé, la prévoyance et l’épargne.
La réglementation représente 23 % des heures avec de nombreuses formations sur la directive sur la distribution d’assurances et le 100 % Santé. Les formations diplômantes ou certifiantes représentent 16 % des heures (BTS Assurances, BTS NRC, Master 2, CQP Spécialiste prestations santé prévoyance…).
Les parcours des nouveaux entrants et les parcours métiers totalisent 12 % des heures et les techniques métiers (affiliation/adhésion, gestion des frais médicaux…) représentent 11 % du total.

La gestion de la relation client est un domaine transverse aux activités de retraite complémentaire et d’assurance de personnes. 30 % des heures sont consacrés aux nouveaux entrants (les fondamentaux de la relation clients…), 20 % au développement des compétences techniques de communication à l’écrit comme à l’oral (rédaction d’email, posture professionnelle dans l’écrit, accueil téléphonique, relance téléphonique et gestion des appels sortants…). La connaissance client demeure essentielle (le client au quotidien, typologie de clients, gestion des clients difficiles, culture de la relation client) avec 17% du volume horaire. Le développement des soft skills (écoute active, posture de conseil, agilité émotionnelle, efficacité relationnelle) n’est pas en reste et représentent 13 % des heures de formation. Enfin les formations liées aux Cicas totalisent 10% des heures de formation.

* Cet article est issu de l’Enquête formation

PARTAGER :