Actus

Une branche engagée en faveur de l’inclusion

24 juin 2021

Engagés depuis plus de 10 ans en faveur de la lutte contre toute forme de discrimination et de l’égalité des chances, les partenaires sociaux de la branche retraite complémentaire et prévoyance ont signé, à l’unanimité, le 11 juin dernier un nouvel accord relatif à l’emploi des personnes en situation de handicap. Et ce, pour les cinq ans à venir.
Avec ce nouvel accord, la branche poursuit une politique ambitieuse en adéquation avec les valeurs de la protection sociale et s’inscrit dans une dynamique qui vise à maintenir, dans la durée, un taux d’emploi des personnes en situation de handicap (9,05 % en 2019), au-delà-de l’obligation légale.

Le rôle de la branche en faveur des personnes en situation de handicap est organisé autour de 5 missions principales :

  • Agir pour le maintien dans l’emploi ;
  • Agir pour l’employabilité, en garantissant l’égalité des chances et l’accès à la formation professionnelle ;
  • Favoriser l’accès à l’emploi et favoriser le partenariat avec les établissements spécialisés ;
  • Poursuivre le changement de perception du handicap ;
  • Assurer le pilotage et le suivi de ces actions dans le but d’en mesurer l’efficacité et de les ajuster en fonction des difficultés rencontrées ou des nouveaux besoins identifiés.

Des engagements concrets ont été pris par les organisations syndicales en faveur de l’inclusion tels que :

  • Les entreprises s’engagent à rendre accessible le lieu et poste de travail de tout salarié en situation de handicap
  • Les entreprises facilitent l’accès au télétravail pour les salariés en situation de handicap
  • Passage de 5 à 7 jours d’autorisation d’absence sans perte de salaire accordés à chacun des parents qui a en enfant en situation de handicap
  • Développement de partenariats avec des établissements spécialisés pour recruter des salariés en situation de handicap

Enfin, le dernier axe de cet accord porte sur la perception du handicap. Pour la faire évoluer, la branche déploie des campagnes d’information et de sensibilisation à destination des collaborateurs. Elle s’engage également à donner de la visibilité à ses actions afin d’inciter les personnes en situation de handicap à se porter candidate sur les métiers de la branche.

Le pilotage et le suivi des actions sont assurés par le coordinateur diversité / handicap de la branche. Au-delà de cette activité, il anime un dialogue continu avec les entreprises de la branche, accompagne les politiques et les actions, recueille et partage les bonnes pratiques existantes.

Informer, sensibiliser, accompagné et former les acteurs clés impliqués dans la mise en place d’une politique handicap : tels ont été les principes qui ont guidé l’esprit de cet accord.

PARTAGER :