Après avoir adhéré au club d’entreprises Cancer@Work et participé à des actions pour favoriser le retour à l’emploi après une longue maladie, KLESIA, assureur d’intérêt général, a signé la charte Cancer@Work, le 6 mai 2021. L’objectif commun est de conforter les actions déjà mises en œuvre et de contribuer à rendre visible la problématique des maladies graves et chroniques au travail auprès des salariés du groupe et de l’ensemble des partenaires.

 

Alors que 1 200 personnes apprennent chaque jour en France, qu’elles sont atteintes du cancer et que 400 sont des salariés, Cancer@Work a une conviction, celle que l’entreprise est la plus grande force d’inclusion. Pour obtenir rapidement des résultats tangibles, l’intégration des situations de maladies graves et chroniques doit s’ancrer dans les stratégie d’entreprises.

Pour cela, il faut faire la preuve que concilier maladies graves et chroniques, et travail, est une équation gagnante sur les volets économique, social et humain. Plus de 100 entreprises se sont déjà engagées au côté de Cancer@Work, dont KLESIA, groupe de protection sociale et assureur d’intérêt général.

 

Un engagement historique autour de la question du cancer

KLESIA soutient depuis plusieurs années la recherche médicale contre le cancer et accompagne ses clients sur ce sujet notamment via des sensibilisations au risque de maladie. C’est dans ce cadre que le Groupe a souhaité complémenter son engagement auprès de ses collaborateurs en adhérant à Cancer@Work.
Dès 2020, plusieurs actions leur ont été proposées avec Cancer@Work, notamment lors du mois d’Octobre Rose, intégrant une feuille de route pour permettre le retour à l’emploi après une longue maladie.
Sur le thème du cancer, les 3 000 collaborateurs ont été invités à suivre un webinaire sur le « Cancer et vie professionnelle, comment concilier les deux ? », à participer à un don de cheveux auprès d’associations pour confectionner des perruques ou encore sensibiliser à l’autopalpation régulière.

Nous avons depuis toujours une politique RH portant sur la diversité et l’inclusion. Cela couvre notamment l’inclusion et le maintien dans l’emploi des collaborateurs atteints par le cancer ou une maladie chronique. En signant la Charte Cancer@Work, nous souhaitons œuvrer pour le changement de regard de la société sur les malades qui apportent beaucoup à nos entreprises : agilité, nouvelles compétences, etc.
Jean de Villèle, Directeur général adjoint en charge des ressources humaines et de l’environnement de travail – Klesia

Aller au-delà en signant la Charte d’engagements

La signature officielle de la Charte d’engagements vient consolider la démarche entreprise entre les deux acteurs. L’objectif est de favoriser l’inclusion et le maintien dans l’emploi des personnes touchées par une maladie grave et chronique en entreprise.

 Cet enjeu est d’autant plus important en cette période de crise et d’évolution des pratiques de travail. Le distanciel a démontré que la maladie n’est pas un obstacle au travail. Le télétravail a permis à chacun de retrouver une position au sein des équipes, avec un nouveau système de management.

 

Actuellement, un tiers des personnes diagnostiquées ne retournent pas au travail. La maladie laisse des séquelles mais nous apprend aussi beaucoup sur nous, nos capacités et nos forces. Ces compétences peuvent être apportées aux entreprises mais aussi aux autres collaborateurs.
Anne-Sophie Tuszynski, Fondatrice – Cancer@Work

PARTAGER :