Actus, Études

Enquête formation 2020 : les grandes tendances de la branche retraite et prévoyance

18 mars 2021

L’enquête formation publiée par l’Observatoire des métiers et des qualifications de la branche retraite et prévoyance analyse les données de l’Agirc-Arrco et des groupes de protection sociale sur l’année 2019. Quelles tendances se dégagent dans le domaine de la formation professionnelle ? Comment la branche innove-t-elle ? Zoom sur une enquête structurante pour tous les acteurs RH.

En 2019, le taux d’accès à la formation frôle les 80 %. Si ce taux est en diminution, il n’a cependant rien d’anormal, s’inscrivant dans une tendance constatée depuis 2016. Logiquement, la formation à distance reste élevée, puisque 63 % des salariés formés ont suivi une formation distancielle.
622 formations suivantes ont été suivies, principalement dans les domaines système d’information (22 %), marketing et commercial (13 %) et conseil et pilotage (11 %).


Levier essentiel pour garantir l’employabilité des collaborateurs, l’effort de formation de la branche s’articule autour de 5 grands axes

Axe 1 : renforcer les expertises métiers
Le développement et le renforcement des expertises de nos métiers cœurs représentent 32% des heures de formation. Pour le domaine de la retraite complémentaire, l’effort de formation a porté sur les parcours des nouveaux entrants et les parcours métiers (parcours des nouveaux liquidateurs, intégration nouvelles recrues, formation conseiller Cicas, parcours métier entreprises…).

Axe 2 : booster le développement commercial
Le domaine commercial et marketing représente 13% des heures de formation. Les 33% de celles-ci ont été consacrés aux formations diplômantes ou certifiantes (négociation et relation client, management des unités commerciales, digital, marketing…), 20% aux parcours métiers (parcours commercial réseau collectif et individuel, parcours VAD, parcours DPNS Conseillers).

Axe 3 : garantir l’efficience et piloter le changement
Le domaine de formation conseil et pilotage représente 12% des heures de formation. Il concerne à la fois les métiers de cette famille professionnelle (actuariat, audit, contrôle de gestion, organisation qualité et RH) et le développement de compétences transverses à l’entreprise.

Axe 4 : cultiver les soft kills
19% des heures de formation sont consacrés à la gestion de soi (assertivité, gestion des émotions et du stress…). L’adaptation au changement représente également 19% des heures du domaine (bien vivre le changement, se coacher, adopter le télétravail, agilité…) contre seulement 2% en 2018. 14% des heures sont consacrés au développement de l’efficacité professionnelle (améliorer sa mémoire, gestion du temps, esprit de synthèse… ) et 12% à la communication.

Axe 5 : accompagner les transformations du SI
Les 32% des heures de formation du domaine systèmes d’information sont consacrés aux formations diplômantes ou certifiantes. Le développement et la formation aux nouveaux langages de programmation représentent 18% des heures de formation.

Au-delà des chiffres clés, l’enquête formation relève également les innovations dont ont fait preuve les groupes de protection sociale et les axes de développement en phase avec une politique volontariste. Rendez-vous prochainement pour de nouveaux décryptages.

# Feuilleter l’enquête formation 2020

PARTAGER :