Actus

Dynamique Compétences : une phase opérationnelle cadencée

30 juillet 2020

En février 2019, la branche retraite et prévoyance a signé un engagement de développement de l’emploi et des compétences (EDEC) avec le ministère du travail*. Nommé Dynamique Compétences 2020-2025, ce projet vise à repenser et à renforcer les dispositifs d’accompagnement proposés aux 30 000 salariés des entreprises de la branche. Malgré un décalage dans le calendrier en raison de la crise sanitaire, la phase opérationnelle est bien engagée.
Les priorités fixées conjointement par l’Etat et les partenaires sociaux de la branche sont déclinées en deux axes d’intervention : l’acculturation sur la dynamique « compétences/certifications » et la mise en place d’un dispositif global d’accompagnement des projets professionnels et de la mobilité professionnelle. Ces deux axes son traduits en six lots.

Axe 1 : acculturation sur la dynamique « compétences/certifications »
Ce premier axe propose une approche qui vise à modifier la conception de la formation par les différents acteurs de la branche. Schématiquement, il s’agit de passer d’une vision « accumulative » de savoirs par la formation à une logique de certification.
Pour y parvenir, il est nécessaire de disposer d’informations sur la réalité des emplois, des compétences et des certifications de la branche sur des métiers cibles identifiés par la gestion des emplois et des parcours professionnels (GEPP).

Quatre lots structurent ce premier axe :
1. Informer et sensibiliser sur la dynamique compétences/certification. Le développement de cette nouvelle culture passe par des actions de communication, des séminaires, des ateliers d’échanges de pratiques interbranches par exemple.
2. Mutualiser les pratiques et recherches sur la certification. L’objectif de ce lot est d’identifier et de construire des certifications communes ou des passerelles, avec des branches connexes et partenaires.
3. Conduire une recherche action sur le développement de la certification dans une branche. Cette démarche permet de capitaliser sur l’expérience de la branche retraite complémentaire et prévoyance afin de la partager avec des acteurs intéressés comme branches du régime général de la Sécurité sociale, de la mutualité ou de l’assurance.
4. Cartographie les métiers de la branche.

Axe 2 : accompagnement des projets professionnels et de la mobilité – mise en place d’un dispositif global
La création d’un outil digital d’accompagnement à l’orientation et à la mobilité constitue le résultat concret attendu de ce projet. Cette plateforme d’information et de pré-orientation se veut un outil d’aide à la décision pour les collaborateurs de la branche. Sa finalité sera d’aider chacun à prédéterminer, s’impliquer et s’informer sur son projet professionnel.

Cet axe se traduit par deux lots :
1. Identifier et préparer les accompagnements nécessaires à des mobilités réussies. L’objectif principal est de relever la nature des besoins en accompagnent avec une expérimentation en situation réelle de l’offre.
2. Cartographier les compétences métier. Pour chaque métier choisi, il s’agira non seulement de décrire finement les compétences nécessaires mais aussi de rechercher des certifications existantes validant les compétences repérées.

Compte tenu des circonstances exceptionnelles liées à la crise sanitaire, le comité de pilotage de l’Edec a validé un décalage du calendrier. Certains travaux, dont ceux liés au second axe démarreront au dernier trimestre 2020.

Les différentes instances de l’Edec

  • Comité de pilotage (COPIL)
    Le COPIL a pour mission d’impulser, orienter, animer et assurer le pilotage stratégique de l’accord-cadre. Il valide la mise en œuvre des actions, ainsi que les comptes rendus budgétaires et financiers. Il est le donneur d’ordre et a une orientation stratégique. Il est convenu d’organiser 2 Comités de Pilotage par an au minimum.
  • Comité technique (COTECH)
    Le COTECH assure le suivi des fiches actions relevant des axes de l’EDEC. Il est également en charge de la mise en œuvre du processus d’évaluation de l’Accord-cadre défini par le COPIL. Il n’agit que sur demande du COPIL et lui rend compte.

Ces instances réunissent des membres de la délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle, des collaborateurs de la branche retraite et prévoyance, des représentants des partenaires sociaux, des acteurs RH des groupes de protection sociale et une personne d’Uniformation.

Dynamique Compétences : un projet, un logo

Régulièrement, seront proposées des actualités pour suivre l’avancée des travaux de Dynamique Compétences. Article, vidéos, infographie, interviews… de nombreux formats sont prévus pour des rendez-vous réguliers. Et pour identifier facilement ces informations, un logo a été créé.
A suivre…

PARTAGER :