Actus, Études

Coup d’essai, coup de maître pour le premier webinar sur les métiers de l’action sociale

15 juillet 2020

Le 7 juillet dernier, 120 participants ont assisté à la première conférence virtuelle dédiée aux métiers l’action sociale organisé par l’Observatoire des métiers et des qualifications de la branche retraite et prévoyance.
Dans un format inédit, François-Xavier Selleret (Directeur général Agirc-Arrco), Frédérique Decherf (Directrice de l’action sociale), Pascal Andrieux (Directeur des engagements sociaux, sociétaux et RSE – Malakoff Humanis), Régine Tambrun (Formatrice – Ircem), Anne Paredes (Chargée de mission action sociale – Ag2R la Mondiale) et Charles-Benoit Heidsieck (Président fondateur Le Rameau) ont pris la parole pour apporter un éclairage sur les enjeux et les évolutions de métiers dont on a pu mesurer l’adaptabilité lors de la crise sanitaire.

Depuis plusieurs années, ces métiers tendent vers une approche globale de l’action sociale, transverse et orientée « client ».
Des qualités d’empathie et de bienveillance restent primordiales, auxquelles viennent s’ajouter de nouvelles compétences comme la gestion de projet ou l’animation.
Le collaborateur de demain devra s’adapter à la fois aux changements, aux modes et aux outils de travail 3.0, au client et à la stratégie de l’entreprise.
Preuve en est durant la crise, les équipes de l’action sociale, ont su s’adapter rapidement face à un contexte inédit. D’une part, en poursuivant leurs activités (espaces emploi, appels de convivialité…) et d’autre part, en transformant leurs services pour répondre au mieux au besoin des assurés (aide aux courses, téléconsultation, aide exceptionnelle à destination des salariés du privé…).

En attendant le compte-rendu de la conférence, retrouvez l’étude en ligne, mais aussi toutes les vidéos liées sur une page dédié : Cap Action sociale.

Les professionnels qui mettent en œuvre la politique d’action sociale des groupes paritaires de protection sociale, conformément aux orientations prioritaires fixées par les instances de la fédération Agirc-Arrco ou qui proposent et réalisent des services dans le cadre de contrats collectifs, représentent près de 3% des effectifs de la branche professionnelle, soit 929 salariés.
L’étude sur les métiers de l’action sociale menée par l’Observatoire des métiers de la branche, porte sur deux principaux métiers de cette famille. Le chargé d’intervention sociale et le chargé de développement social représentent près de 90 % des effectifs : ils sont liés à l’accompagnement et au développement social.

PARTAGER :