La crise sanitaire a contraint de nombreux étudiants à renoncer à leur stage en entreprise. Mais certains ont pu l’effectuer en télétravail. C’est le cas d’Audrey, stagiaire à la Direction de la Communication de la fédération Agirc-Arrco. Elle a débuté le 20 Avril, pendant le confinement.
Son installation, son intégration dans l’équipe, ses missions… Audrey s’est prêtée aux jeux des trois questions.

Tu es « la stagiaire du confinement » puisque tu es arrivée le 20 Avril. Comment s’est passée ton installation ? Tu n’as pas eu trop de difficultés ?
Je n’ai pas rencontré de difficulté en termes de logistique. Tout a été opérationnel très rapidement pour mes accès à distance et la connexion à ma messagerie professionnelle notamment. Ce qui m’a d’ailleurs permis de travailler et de suivre les projets déjà en cours à ce moment-là.
Même si la période était compliquée à gérer, je me sens tout de même chanceuse d’avoir trouvé un stage et d’avoir pu commencer en plein confinement. Beaucoup d’étudiants ont vu leur contrat se terminer brutalement. Quelques-uns seulement, ont pu être en télétravail.

Tu as commencé ton stage en télétravail donc j’imagine que l’intégration au sein de ton équipe n’a pas été évidente.
Au contraire, la Team Inno (c’est le surnom du pôle Innovation, prospectives et développement), dont je fais partie, et la direction de la communication en général, ont été très compréhensifs.
L’intégration dans l’équipe s’est bien passée : débuter un stage dans ces conditions, n’est pas très simple mais tous ont fait preuve de bienveillance. Je trouve que je ne m’en suis pas trop mal sortie.
Cela m’a permis de découvrir un peu plus ma capacité d’adaptation.
J’ai pu profiter de cette période pour faire connaissance avec les membres de la Dircom par téléphone ou par teams. J’ai notamment pu discuter avec Magalie (la responsable du pôle conseil et stratégie de contenus, Margot Bouvier et Sophie Belliot (chargées de communication) et Julien Parize (le responsable de mon pôle). Tous m’ont présenté leurs activités, leurs missions… Mi-juin, nous avons commencé à revenir sur site : l’occasion, enfin, de se voir en vrai.

Tu effectues ton stage au sein du pôle Innovation. Quelles sont tes missions ?
Au sein de l’équipe, j’ai le rôle d’assistante de communication. J’assiste et j’aide Jennifer Homère (ma tutrice) sur les sujets ayant trait à la politique jeunes.
Grâce à elle, j’ai l’opportunité de participer à plusieurs projets très sympas : un jeu mobile pédagogique sur la protection sociale, décliné en cahier de vacances, l’animation du compte Instagram tu.fais.quoi.laa, la saison 2 des podcasts, …) et dans lesquels la créativité a toute sa place. J’ai également la possibilité de toucher à tous les types de supports. J’aborde aussi bien le rédactionnel que le digital en passant par les outils de création (Photoshop, Indesign…). J’ai également pu assister à un tournage.
Ce sont des missions qui me permettent de mettre mes connaissances théoriques acquises à l’université au service de cas pratiques bien réels. C’est intéressant de participer à la conception de supports dont, en tant qu’étudiante, je peux être la cible.

La parole à Jennifer, tutrice d’Audrey
La direction des ressources humaines et la Dircom se sont démenées pour qu’Audrey puisse intégrer notre équipe malgré le confinement. Notre direction informatique a tout mis en œuvre pour que son poste de travail puisse être opérationnel rapidement et le stage d’Audrey a alors pu commencer. Elle travaille avec moi sur la communication envers les jeunes et des sujets innovants. J’ai été impressionnée par l’adaptabilité dont elle a fait preuve vu le contexte et sa capacité à se plonger dans nos projets. Sa curiosité et sa vivacité ont fait le reste.

PARTAGER :